Locavore, qu’est-ce que c’est ?

Mar 21, 2020 | 0 commentaires

Genèse du locavorisme

L’histoire du locavorisme démarre dès les années 1980 à travers les critiques des modes de consommations et de productions alimentaire contemporaines basées sur la mondialisation. C’est principalement dans la ville de San Francisco aux États-Unis que ce mouvement prend de l’ampleur où de plus en plus de cuisiniers s’approvisionnent auprès de producteurs locaux.

C’est ensuite en 2005 que naît le néologisme « Locavore » à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement. Jessica Prentice, cuisinière californienne, invente ce terme pour définir le fait de s’alimenter uniquement avec des produits basés sur des circuits-courts. Mettre un terme derrière le concept de consommation en circuits-court a permis de marquer les esprits et de lancer un véritable mouvement pour défendre des habitudes alimentaires plus raisonnées.

Depuis, ce concept a fait son chemin et on retrouve aujourd’hui en France et dans le monde entier de plus en plus de restaurants, tels que La Table des Poètes, qui prônent le locavorisme.

Plus concrètement, quels sont les avantages du locavorisme ?

Avoir plus de transparence sur les produits que nous consommons

Le locavorisme permet de relier les hommes à leurs aliments. L’objectif est de dépasser l’époque à laquelle nous consommons sans connaître la provenance des produits ni leurs conditions de production. Si ce mouvement fait de plus en plus d’adeptes, c’est bien parce que les gens souhaitent savoir ce qu’ils mangent et ne plus être dans l’inconnu. Il s’agit là d’un point essentiel et qui paraîtrait totalement logique il y a quelques décennies de cela. Le locavorisme nous permet simplement, et c’est fondamental, de savoir ce que nous mangeons.

Manger plus sainement

Manger local, c’est aussi s’assurer de consommer des produits sains. Fini les listes d’ingrédients farfelues que nous lisons dernières nos emballages, en consommant localement nous savons qui produit nos aliments et nous connaissons ainsi les modes de productions utilisés. Le locavorisme nous permet ainsi de reprendre le contrôle sur notre alimentation en choisissant des produits sains.

Diversifier notre alimentation

L’argument phare des détracteurs du locavorisme est celui du manque de choix. Mais il n’en est rien ! Au contraire, le locavorisme permet de diversifier notre alimentation. Actuellement, la grande distribution sélectionne les produits qui nous sont vendus, alors que certains producteurs ont la capacité de produire d’autres variétés de fruits ou de légumes. Le problème ? Ils n’ont que très peu de débouchés. Consommer local favorise donc la réinsertion d’espèces dites « anciennes » afin de bénéficier de multiples variétés de produits.

Respecter davantage le monde dans lequel nous vivons

De nos jours, l’industrie agroalimentaire est l’une des plus polluantes. Cela est dû notamment à l’acheminement des produits. Consommer local peut alors permettre de réduire considérablement le réchauffement climatique en limitant le temps de transport des produits. Grâce à la consommation en circuits-courts, nous avons donc l’opportunité de réduire sensiblement notre empreinte carbone.

Favoriser l’économie locale

Enfin, consommer localement signifie participer à l’économie de notre territoire et favoriser l’activité des producteurs installés aux alentours de notre domicile. En adoptant de nouvelles habitudes alimentaires nous encourageons l’emploi sur notre zone géographique. Par ailleurs, le locavorisme favorise la résilience de notre territoire puisque nous fonctionnons davantage en autonomie et n’avons plus besoin d’importer des produits provenant de l’autre bout du monde.

Locavorisme, une des valeurs de la Table des Poètes

La Table des Poètes a souhaité s’inscrire dans ce mouvement en proposant à ses clients des produits de saison provenant essentiellement de producteurs installés aux alentours de Montpellier.

De plus, les aliments ne sont pas les seuls à être locavores, les vins et bières vendus dans le restaurant proviennent principalement de productions raisonnées de la région.

La Table des Poète a fait le choix du circuit-court et s’engage à vous servir des produits locavore pour que nous puissions renouer avec notre alimentation, notre territoire et notre corps.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 5 =